Définitions :

Multi-accueil : il combine l’accueil régulier et occasionnel (crèche et halte-garderie). Sa souplesse de fonctionnement permet de répondre à des besoins d’accueil diversifiés : temps complet, temps partiel, accueil à la journée, à la demi-journée…

 

Jardins d’enfants : ils proposent, sous la responsabilité d’éducateurs de jeunes enfants, des activités d’éveil. Ouverts aux enfants de 2 à 6 ans, ils offrent un accueil régulier avec une amplitude d’ouverture correspondant

aux horaires pratiqués par l’école ou à ceux d’une crèche collective.

 

Jardins d’éveil : lancés à titre expérimental, ces structures intermédiaires entre la famille, la crèche ou l’assistante maternelle et l’école maternelle sont dédiées aux enfants de 2 à 3 ans. Elles doivent, pour fonctionner, accueillir a minima vingt-quatre enfants dont l’encadrement est assuré par un personnel diplômé en petite enfance.

 

Crèches collectives : elles proposent un accueil collectif de type régulier et s’adressent à des enfants de moins de 3 ans. Les enfants sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire qualifiée.

 

Micro-crèches : instituées en 2007 à titre expérimental, elles peuvent accueillir au maximum simultanément neuf enfants, dans des locaux adaptés. En raison de leur caractère expérimental, elles bénéficient cependant de conditions dérogatoires s’agissant notamment de la fonction de direction et des modalités d’encadrement des enfants. Ces spécificités leur confèrent une relative souplesse de fonctionnement, notamment en termes d’horaires

d’ouverture, tout en offrant un accueil de qualité.

 

Services d’accueil familial ou « crèches familiales » : ils emploient des assistantes maternelles agréées qui accueillent les enfants à leur domicile. Une à deux fois par semaine, les assistantes maternelles se retrouvent dans les locaux de la crèche familiale pour permettre aux enfants de profiter d’équipements communs et commencer leur socialisation. La crèche est placée sous la responsabilité d’un professionnel de la petite enfance.

 

Haltes-garderies : elles proposent, sous la direction d’une puéricultrice ou d’une éducatrice de jeunes enfants diplômée d’État, un accueil collectif occasionnel ou ponctuel, généralement de courte durée, et s’adresse à des enfants de moins de 6 ans.


Assistantes maternelles : professionnelles qui peuvent accueillir à leur domicile et de façon non permanente un maximum de quatre enfants simultanément, sous réserve d’un agrément délivré par le président du conseil général,

pour une durée de cinq ans.

 

Regroupements d’assistantes maternelles : plusieurs assistantes peuvent se regrouper, sous réserve de conclure une convention avec la Caisse d’allocations familiales (CAF), la MSA et le département, pour accueillir des enfants de 0 à 6 ans dans un local tiers, en dehors de leur domicile, garantissant la sécurité et la santé des enfants. Ces structures sont à distinguer des relais d’assistantes maternelles qui sont des lieux d’information, d’animation et de rencontre entre assistantes maternelles, parents et enfants.